Comité technique du 18/06/2015 - secteur du 13ème et 14ème arrondissement de Marseille.

 

Mon Image

 

  1ère partie : PRESENTATION DE LA MEDIATION FAMILIALE - Association EPIS

 

 

 

 

Nous remercions vivement Madame METRAL et Madame PLOUTON, médiatrices de l’Association EPIS pour la clarté de leur propos et la qualité de nos échanges au cours de leur présentation de la médiation familiale dont voici ci-dessous les principales informations:

 

La médiation familiale est plus connue dans le champ des séparations et divorces mais elle est aussi sollicitée pour des ruptures de lien entre grands-parents et petits enfants (ex. : grands-parents qui ne voient plus leurs petits-enfants), conflits entre parents et enfants, pour des fratries en conflit au sujet de la prise en charge de leur parent âgé ou dans le cadre des successions.

 

La médiation familiale peut donc être au service de notre public âgé et de leurs familles et aidants, un outil en faveur d’une reprise de communication, de lien…. un espace de parole au sein duquel une solution amiable peut être trouvée….

 

Toutefois, la médiation doit être une démarche volontaire.

 

Que propose la médiation ?

  • Un lieu neutre et confidentiel
  • Un espace pour discuter
  • Un principe d’impartialité et de neutralité

Qui peut solliciter une médiation ?

  • Toute personne confronté à un conflit familial, des difficultés relationnelles et souhaitant renouer le dialogue ou trouver des solutions aux conflits qui l’opposent à l’un ou plusieurs de ses proches.
  • Le juge ou un avocat dans le cadre d’une séparation, d’un divorce….
  • Tout travailleur social par le biais d’une orientation vers une médiation familiale.

N.B. : Si le juge, l’avocat ou le travailleur social interroge la médiatrice sur le contenu de la médiation, celle-ci, du fait de la confidentialité, leur indiquera seulement si les personnes sont venues et si la médiation est en cours.

 

Fonctionnement de la médiation familiale

 

La personne qui sollicite la médiation familiale est reçue lors d’un premier rendez-vous pour exposer sa situation et ce qu’elle attend de cette médiation au médiateur familial.

 

Le ou les tiers sont ensuite invités également à un rendez-vous individuel.

Ce premier entretien est gratuit et permet à la médiatrice d’informer chacun sur le déroulement d’une médiation, sa finalité, son coût.

 

Des entretiens téléphoniques sont envisageables pour les personnes éloignées géographiquement ou ne pouvant se déplacer. Les médiatrices de l’Association EPIS envisagent de s’adapter si besoin pour les personnes dans l’incapacité de réaliser des déplacements extérieurs.

 

Par la suite, si la médiatrice a recueilli l’accord de l’ensemble des personnes concernées, des entretiens communs d’une durée d’une heure et demie à deux heures, sont proposés. Les participants vont, avec l’aide du médiateur, séance après séance, confronter leurs points de vue, entendre les besoins de chacun, et rechercher des solutions.

 

Les séances sont alors payantes et le tarif est proportionnel aux revenus de chacun selon une grille tarifaire élaborée par la Caisse des Allocations Familiales avec laquelle l’Association EPIS est conventionnée, comme c’est le cas pour bon nombre d’Associations (voir liste des Associations proposant la médiation familiale).

 

Le médiateur fa milial est un professionnel formé et qualifié, titulaire d’un diplôme d’Etat. La formation continue qu’il a reçu se déroule sur 2 ans et est accessible pour les personnes titulaires d’un niveau B.A.C. + 3.

 

 

Mon Image

 

 

    Témoignage des travailleurs sociaux présents au sujet de la médiation familiale :

 

 

Les professionnels évoquent rencontrer régulièrement dans leur pratique des familles en conflit, notamment au sein des fratries, concernant leur parent âgé. Ces conflits concernent des désaccords au sujet de la prise en charge à domicile ou au moment d’un projet d’admission en Maison de retraite (obligation alimentaire….).

 

Parfois, la prise en charge de la personne âgée devient un prétexte pour « régler un contentieux ancien »….

Le conflit familial entraînant une souffrance psychologique pour la personne âgée (culpabilité, sentiment d’être « une charge » pour la famille…) il est important d’accompagner ou d’orienter la famille en vue d’une recherche de solution concertée.

 

La temporalité de l’intervention sociale en Clinique ou à l’hôpital ne permet pas au travailleur social de trouver la solution au cours du séjour. C’est pourquoi, une information et une orientation vers une médiation familiale peut-être un outil au service du professionnel.

A noter toutefois que le choix de la personne âgée reste au centre de l’intervention sociale. Les difficultés apparaissent bien souvent lorsque celle-ci n’est plus en capacité d’exprimer sa volonté du fait de son état de santé (maladies neurodégénératives…)

 

 

Fin d'intervention de l'association EPIS


 

Mon Image

 

  2ème partie : Echanges et concertation.

 

 

 

Nous remercions vivement pour leur participation à ce comité technique les travailleurs sociaux des structures et institutions suivantes:

  • Le service social de la Clinique La Pagerie
  • Le service social de l’hôpital Saint-Joseph
  • La Conseillère sociale d’H.M.P.
  • L’Espace Services Aînés du 13ème C.C.A.S. de la Ville de Marseille
  • La Maison Départementale de la Solidarité Le Nautile, Conseil Départemental
  • Le service social de la C.A.R.S.A.T. Sud-Est

 

Le comité a permis à ces acteurs de se rencontrer et d’échanger sur leurs missions et leurs pratiques.

EPIS Médiation.pdf
Document Adobe Acrobat [363.5 KB]

Appel

Email

Plan d'accès